Comment adapter votre école à la distanciation sociale

Small children with face mask back at school after covid-19 quarantine and lockdown.
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Comment les écoles ont-elles pu s’adapter pendant la COVID-19 ?

La pandémie a chamboulé le monde entier. Avec les mesures obligatoires de confinement et le couvre-feu, nos routines et pratiques quotidiennes ne ressemblent plus à ce qu’elles étaient avant. 

L’enseignement est un secteur qui a dû changer comme tous les autres, car les lieux d’apprentissage ont dû se réorganiser pour s’adapter aux nouvelles directives. D’ailleurs les écoles ont dû fermer pendant un certain temps, car l’enseignement présentiel n’était pas possible. Les enseignants et les élèves ont donc dû s’adapter à une nouvelle réalité: l’enseignement à distance

Au fur et à mesure de l’évolution de la pandémie, les gouvernements ont lentement commencé à autoriser le retour des étudiants et du personnel dans les écoles. Cependant, ce retour a été très différent puisque des mesures préventives ont été mises en place dans afin de limiter la propagation du virus. 

Les écoles appliquent maintenant des mesures de distanciation physique et tout le monde doit porter un masque dans ces établissements afin d’assurer la sécurité de tous, tout en étant en mesure de fournir des services éducatifs de qualité. 

Les écoles ont dû s’adapter considérablement en raison de la pandémie, mais heureusement, la résilience des élèves et des enseignants a permis d’assurer l’éducation pendant l’une des situations les plus difficiles de notre histoire.

 

Qu’est-ce que la distanciation sociale ?

La plupart des pays ont défini la distanciation sociale comme un processus visant à limiter les interactions sociales entre les personnes en créant une distance de sécurité afin d’empêcher la propagation du virus. 

Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) suggère que la distance optimale pour limiter la propagation est de deux mètres. 

Comme son nom l’indique, la distanciation sociale est un processus qui consiste à créer une distance physique entre les personnes. En maintenant une distance de six pieds lorsque possible, la propagation du virus est limitée et nous pouvons assurer la sécurité de tous.

 

Comment les écoles peuvent-elles offrir un environnement d’apprentissage sécuritaire pendant la crise actuelle ?

Avec la réouverture des écoles et le passage de l’apprentissage en ligne à l’apprentissage présentiel, il a fallu mettre en place des mesures afin de créer un environnement d’apprentissage sûr. Mais comment les écoles peuvent-elles s’assurer que l’environnement qu’elles créent est suffisamment sécurisé pour faciliter le retour à l’école ? 

Voici quelques conseils pour créer un environnement d’apprentissage sûr :

1. Formez des groupes

Les activités sociales sont un aspect important de l’environnement scolaire, car elles sont bénéfiques pour la santé mentale et favorisent les relations interpersonnelles qui aident ensuite à l’apprentissage. 

Il existe des moyens de faciliter le travail de groupe sans négliger l’importance de la distanciation sociale dans les écoles. En créant des petits groupes d’étudiants, de personnel et de professeurs, vous vous assurez que personne n’entre en contact avec plus de personnes qu’il n’est nécessaire. 

2. Gardez les étudiants au même endroit

Les couloirs de l’école sont les zones les plus fréquentées lorsque les élèves se déplacent entre les cours, ce qui signifie qu’il est pratiquement impossible d’établir une distance physique. Par conséquent, si vous pouvez garder vos élèves au même endroit, cela limitera les interactions inutiles dans les couloirs de l’école. 

Si possible, gardez les élèves dans une seule pièce et faites venir le personnel. Lorsque les élèves se déplacent librement dans l’école, en passant d’une salle à l’autre, les espaces communs ne peuvent pas être nettoyés de manière adéquate entre chaque rotation. Cependant, si vous pouvez garder la majorité des élèves dans une seule pièce et que les enseignants se déplacent, la transmission du virus est moins probable. 

Coordonnez les déplacements

Bien que le maintien des étudiants dans un lieu unique soit la méthode privilégiée pour optimiser la distanciation physique, ce n’est pas toujours une option viable. S’ils doivent se déplacer entre les cours ou pendant leur pause, par exemple, la programmation de ce déplacement est indispensable. 

Créez un horaire qui échelonne légèrement les heures de cours et de diner afin de vous assurer que vos couloirs ne soient pas trop encombrés. En veillant à ce que vos élèves ne se déplacent dans l’école que pendant les heures qui leur sont consacrées, vous vous assurerez qu’ils n’entrent pas inutilement en contact avec d’autres personnes et ne propagent pas le virus.

3. Soyez à l’écoute

Il s’agit d’une période d’adaptation difficile pour toutes les personnes concernées, de sorte que vous n’obtiendrez pas les résultats voulus immédiatement. Il est probable que vous deviez adapter votre approche d’apprentissage tout au long de l’année scolaire afin de répondre aux besoins de tout le monde. Il est donc important que vous soyez à l’écoute des élèves, des enseignants et des parents s’ils vous font part de leurs préoccupations.

Il y a probablement un certain nombre d’élèves et de membres du personnel à haut risque, ce qui signifie que des dispositions spéciales doivent être mises en place pour que ces personnes puissent poursuivre leur apprentissage ou continuer à faire leur travail. Il est important que vous offriez à ces personnes une alternative telle que l’apprentissage à distance pour faciliter la poursuite de leur formation. 

4. Encouragez les contrôles de santé

La meilleure façon de limiter la propagation du virus est de s’assurer que personne n’entre dans l’école avec le virus ou avec des symptômes du virus. Les contrôles de santé à l’entrée sont donc encouragés dans toutes les écoles. 

La mise en place de contrôles de santé permet d’éviter que le virus entre dans les écoles. Le contrôle de la température des enfants à leur arrivée et le refus d’entrée à toute personne ayant une température élevée constituent une mesure préventive essentielle. 

Les parents doivent également être pleinement conscients des symptômes du virus afin de ne pas amener leurs enfants à l’école s’ils présentent des symptômes.

 

Conseils pour adapter les salles de classe à la distanciation sociale

En plus des mesures de précaution à l’école, il existe également plusieurs choses que vous pouvez faire en classe pour minimiser la propagation du virus et maintenir des mesures de distanciation physique. 

Voici quelques conseils pour adapter les salles de classe à la distanciation sociale :

1. Espacer les pupitres

Afin de maintenir la distance sociale, les enseignants doivent séparer les tables aussi loin que la salle de classe le permet. 

Il est conseillé de placer tous les pupitres dans la même direction afin d’éviter les contacts directs entre les élèves, car ce type de contact augmente la probabilité de transfert de germes, même si la distance sociale est respectée. 

Si le budget de votre district scolaire le permet, vous pourriez également investir dans des masques ou des séparateurs afin de protéger vos élèves. Cette mesure n’est pas indispensable, mais pourrait s’avérer utile pour renforcer la sécurité. 

2. Limiter le partage d’affaires

Les salles de classe sont souvent conviviales, les élèves et les enseignants se partageant stylos, crayons et du papier. Toutefois, il est fortement conseillé de limiter le partage de matériel. Il est préférable que chaque étudiant garde ses affaires pour un usage personnel.

3. Rendre le tout amusant

La distanciation sociale peut être une perspective décourageante pour les enfants. Expliquer l’importance de la distanciation sociale en racontant une histoire ou en la transformant en jeu pourrait leur permettre de se sentir plus à l’aise avec la situation. 

Vous pouvez également placer des affiches amusantes dans toute la classe pour rappeler aux enfants de respecter les règles d’hygiène de base, de se laver les mains avec de l’eau et du savon et de garder leurs distances.

 

Comment adapter les sorties et activités scolaires pendant la COVID-19

Que faire des sorties et des activités scolaires en temps de COVID? Bien sûr, la situation actuelle et les directives de santé publique impliquent une réorganisation complète du type d’activités qui peuvent être présentées aux élèves. 

Toutefois, il existe des alternatives amusantes à la portée des titulaires de classe. La présence quasi-généralisée de TBI/TNI (Tableaux blancs/numériques interactifs) en classe permet aux enseignantes et enseignants de faire vivre une quantité d’expériences éducatives ou simplement divertissantes à leurs élèves. 

Parmi ces expériences, nous comptons bien sûr la diffusion de films et d’émissions de télévision, mais les possibilités offertes par ces tableaux numériques vont bien au-delà! Voici quelques idées amusantes qui peuvent être explorées afin de rendre cette situation plus agréable tout en demeurant dans le confort et la sécurité de votre classe:

 

  • Parcourez le monde
    • Visitez l’Île de Pâques
    • Google Tour Builder est un moyen passionnant de créer votre propre circuit pour partager un voyage et mettre en valeur les lieux en cours de route à l’aide de Google Earth.
    • 360° Cities offre la plus grande collection d’images panoramiques étonnantes et à haute résolution de lieux du monde entier.
    • The Hidden Worlds of National Parks emmène les participants dans un voyage à travers certains des endroits les plus étonnants du monde.

 

Ou